L`IMMOBILIER , SECTEUR EMERGENT EN COTE D`IVOIRE

Publié le par Kouame Armel

@armelkouame  Table de séance des participants à la conférence organisée par Lamudi Cote d`Ivoire.

@armelkouame Table de séance des participants à la conférence organisée par Lamudi Cote d`Ivoire.

Plate-forme immobilière Internet numéro 1 en Côte d`Ivoire, Lamudi a tenu ce mercredi 26 novembre à Abidjan Plateau, comme dans 16 pays émergents, sa conférence mondiale portant réflexion sur les questions de l`immobilier. Le thème retenu en Côte d`Ivoire est : « l’immobilier en Côte d’Ivoire : réalités et perspectives ».

Débutée à 10h, en présence d`invités et journalistes , cette plate-forme d`échanges et de réflexions a réuni autour de cette problématique plusieurs spécialistes de l`immobilier. Il s’agit notamment de Mr. Doumy Roger - Président de la Chambre des Agents Immobiliers de Cote d`Ivoire CDAIM, de Mr. Moreau- Président de la Chambre des Promoteurs Immobiliers et de Mr. Diakité Oumar- Consultant en Développement Urbain.

Ouvrant la conférence, Mr. Quentin Arnaud, Directeur Cote d`Ivoire Lamudi a planté le décor en présentant sa structure et situé les enjeux du marché immobilier. Selon lui «aujourd’hui, le marché de l’immobilier en Côte d’Ivoire se caractérise par un grand écart entre la demande d’un logement social, ou résidentiel, et l’offre ; ce qui offre beaucoup d’opportunités pour les promoteurs et des organismes tels que l’Union européenne et la BAD qui ont récemment décidé d’investir 52 millions d’USD dans les logements sociaux en Côte d’Ivoire».

Prenant tour à tour la parole, les conférenciers, dont Mr. Moreau, ont fait part de leur expérience dans l`immobilier. Ce dernier explique que : « 95 % des ivoiriens souhaitent des logements à villa basse plutôt que des copropriétés verticales ». Mr. Diakité, l’expert consultant en urbanisme soutient quant à lui que: « les ivoiriens construisent de plus en plus en verticale sans toutefois respecter les normes en la matière ». Enfin Mr. N’Doumy a fait des clarifications sur le rôle du syndic dans le cadre d`une promotion immobilière. Selon lui : « le promoteur reste Syndic de la propriété jusqu'à l'installation de 50% des propriétaires ».

Avec un besoin en logement estimé à 50 000 logements par an, le marché du logement en Côte d`Ivoire est devenu le secteur de croissance le plus dynamique du marché.

Le gouvernement ivoirien ayant pris conscience de cet enjeu fait de ce secteur un vecteur clé de sa politique de diversification économique. Pour ce faire, il s’investit à attirer une quantité substantielle d’investissements directs étrangers qui présage un avenir radieux de l’immobilier en Côte d’Ivoire.

Présent depuis 2013 en Cote d`Ivoire, Lamudi est un portail immobilier spécialisé dans les marchés émergents. Cette plateforme connaît une forte croissance et est actuellement disponible dans 28 pays en Asie, Moyen-Orient, Afrique et Amérique latine, avec plus de 600.000 propriétés référencées à travers le monde. Lamudi offre aux vendeurs, acheteurs, propriétaires et à ceux qui désirent faire louer leur bien, une plateforme sécuritaire et facile d’utilisation afin de trouver ou de référencer des offres immobilières en ligne.

Publié dans economie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article